L'avalée des avalés

L aval e des aval s Tout m avale Je suis aval e par le fleuve trop grand par le ciel trop haut par les fleurs trop fragiles par les papillons trop craintifs par le visage trop beau de ma m re L Aval e des aval s pre

  • Title: L'avalée des avalés
  • Author: Réjean Ducharme
  • ISBN: 9782070373932
  • Page: 175
  • Format: Paperback
  • Tout m avale Je suis aval e par le fleuve trop grand, par le ciel trop haut, par les fleurs trop fragiles, par les papillons trop craintifs, par le visage trop beau de ma m re L Aval e des aval s, premier roman de R jean Ducharme, s ouvre sur ces mots crus, douloureux, vibrants, ces paroles d corch e vive qui imm diatement nous happent Tout m avale , scande la na Tout m avale Je suis aval e par le fleuve trop grand, par le ciel trop haut, par les fleurs trop fragiles, par les papillons trop craintifs, par le visage trop beau de ma m re L Aval e des aval s, premier roman de R jean Ducharme, s ouvre sur ces mots crus, douloureux, vibrants, ces paroles d corch e vive qui imm diatement nous happent Tout m avale , scande la narratrice, et nous voil , nous aussi, imm diatement aval s , pris la gorge par la douleur vive de cette h ro ne qui s agrippe de toutes ses griffes l enfance, alors m me que son corps est en train de la trahir.Elle s appelle B r nice, elle a une famille un p re juif, une m re catholique qu elle hait, elle a un arbre, un navire o elle aime se r fugier Quand je ne sais plus quoi faire, je m embarque Larguez les continents Hissez les horizons Ici, on part Et nous partons Loin sur les ailes de son imagination Le plus loin possible de sa douleur, de la vie, de la petitesse des humains.

    • L'avalée des avalés by Réjean Ducharme
      175 Réjean Ducharme
    • thumbnail Title: L'avalée des avalés by Réjean Ducharme
      Posted by:Réjean Ducharme
      Published :2019-04-12T07:36:36+00:00


    About “Réjean Ducharme

    • Réjean Ducharme

      Nous en connaissons peu sur la vie personnelle de Ducharme Jusqu maintenant, il refuse toutes demandes d entrevue et demeure en retrait de la soci t.R jean Ducharme devient l un des crivains les plus influents du Qu bec avec son premier roman, L Aval e des aval s 1966 , publi chez Gallimard L oeuvre est tr s bien re ue et est m me nomin e cette ann e l pour le Prix Goncourt, soit la reconnaissance la plus prestigieuse en litt rature francophone, aux c t s d crivains, surtout de nationalit fran aise, chevronn s Deux manuscrits qu il avait envoy s avec celui de son premier roman, L Oc antume et Le nez qui voque , sont publi s plus tard par la m me maison d dition et re oivent un accueil chaleureux des critiques et un succ s presque comparable celui de L Aval e des aval s Apr s avoir fait publier une dizaine de romans et de pi ces de th tre entre 1966 et 1978, Ducharme dispara t de la faune litt raire pendant presque quinze ans avant de revenir avec son roman D vad , qui n est pas aussi bien re u que ses romans pr c dents Sa carri re litt raire se rendort la fin des ann es 1990, et il se consacre maintenant ses oeuvres visuelles, qu il expose sous le nom de Roch Plante.Ducharme a crit plusieurs pi ces de th tre dont Ha ha et Le Cid maghan ainsi que quelques chansons pour Robert Charlebois et Pauline Julien, et a collabor aux sc narios de deux films de Francis Mankiewicz Le film L olo , ouvertement inspir de l oeuvre de Ducharme, sort en 1992 et conna t un norme succ s, jusqu tre nomm en 2005 parmi les 100 meilleurs films de tous les temps selon le Time Magazine.Ses r compenses sont nombreuses 1973, 1982 et 1994 Prix du Gouverneur g n ral1974 Prix Litt raire Canada Communaut Fran aise de Belgique1976 Prix Qu bec Paris pour Les Enfant mes 1983 Prix Litt raire du Journal de Montr al1990 Prix Gilles Corbeil1994 Prix Athanase DavidEn 2000, il est fait Officier de l Ordre National du Qu bec



    910 thoughts on “L'avalée des avalés

    • I learned about this book when it was referenced in the wonderful novel Lullabies for Little Criminals by Heather O'Neill. The protagonist of that book, a street-smart twelve-year-old named Baby, has been carrying the novel around for a couple of weeks: "I pulled the paperback book out from under my mattress and examined it lovingly. This was how I escaped the prison." She is reading the original French version, L'avalée des avalés, and describes it as "the story of a young girl who was at onc [...]


    • L’avalée des avalés est un roman dont la sombre histoire nous parvient par le biais d’une écriture très originale, à la fois joueuse et mystérieuse.D’abord le temps n’y est jamais donné tel quel. On devine les passages que fait Bérénice de l’enfance vers l’adolescence et la vie adulte sans repères temporels précis, uniquement en lisant ce qui se produit devant nous. Ensuite, bien que les évènements rapportés par Bérénice montrent bien qu’elle grandit, son écriture [...]


    • Réjean Ducharme n’a pas usurpé sa réputation de Salinger québécois.Non seulement il vit en reclus mais on retrouve aussi dans son livre des éléments connus: une famille dysfonctionellee et une voix juvénile qui vomit sa révolte en première personne.Ce long monologue hystérique m'a paru au mieux ennuyeux et au pire totalement stérile.Je regrette que ce premier contact avec la littérature québécoise se soit fait sous de telles auspices.


    • J'ai lu ce livre dans mon adolescence, je ne saurais dire exactement à quel âge, mais il m'a laissé le souvenir d'un texte intense, d'une histoire intrigante et poétique je devrai bien le relire un jour!


    • J'ai lu ce livre en deux temps, chacun m'ayant laissé une impression très distincte.Ayant déjà lu des extraits de ce roman, j'étais très enthousiaste de le lire. La poésie des phrases semblait délicieuse. Pourtant, à la longue, en le lisant, les métaphores et toutes les genres de poésie qui se suivaient devenaient d'une lourdeur incroyable. J'ai eu de la difficulté à continuer ma lecture tellement que c'était lourd. J'ai suspendu ma lecture du livre au mois de mars et l'ai reprise [...]


    • Je possède ce livre depuis déjà plusieurs années mais il n'a jamais su m'accrocher. Je le laissais toujours tomber dès les premières pages. Finalement il m'est retombé dans les mains après que j'aie vu que le livre audio était disponible sur le site de radio Canada. Ce n'est qu'en compagnie de la voix de Pascale Bussières que je n'ai pu le lire en entier. Je n'ai pas vraiment aimé. Le style d'écriture m'agace, la narratrice aussi et je n'avais aucun intérêt pour ses pensées ou ses [...]


    • J'ai très peu à dire sur ce lire. Je ne l'ai pas aimé. Je n'aimais pas la narratrice. Par moment, j'ai eu beaucoup de difficulté à suivre l'histoire car on suit les pensées d'une jeune fille. Par moment, j'avais l'impression de relire l'attrape-coeurs de Salinger. C'est certain que c'est bien écrit mais pour moi ce n'est pas assez pour trouver ce livre bon. J'aurais peut-être dû arrêter la lecture avant la fin mais j'ai persisté. Au moins je pourrai dire que j'ai lu ce classique Québ [...]


    • Un langage extrêmement riche et un personnage principal/narratrice assez intense, mais le reste n'est pas très intéressant, à mon goût.


    • Je n'ai pas pu terminer ce livre, tant il m'a ennuyé. Mon exemplaire sera bientôt disponible chez Renaissance, Villa-Maria.



    • 1,5/5 étoiles (2 si je suis généreuse)*TW: automutilation, propos racistes, sexistes, homophobes, antisémites*J'ai été très déçue. J'avais de très hautes attentes. Je m'attendais à lire un roman touchant sur les tourments d'une adolescente, une sorte de Catcher in the rye québécois. À la place, ce roman racontait la descente en enfer d'une adolescente aux tendances et réflexions quasi psychopathes. Premièrement, Bérénice est une narratrice auquel on ne peut s'identifier. Être [...]


    • Un roman sur l'enfance, sur la révolte enfantine contre le monde tout aussi injuste que tiède des adultes.Un roman où l'on hésite entre la sympathie et l'horreur à l'endroit de l'héroïne Bérénice.Un roman où chaque phrase est un défi - le soliloque de Bérénice frôle (et parfois embrasse carrément) le délire du dément, en mettant le lecteur à bout de nerfs.Langue luxuriante, surprenante et provocatrice à l'instar de celle des enfants, qui aiment jouer avec des mots entendus mai [...]


    • J'ai passé la première moitié du livre à souffrir, et à attendre que quelque chose se passe (notamment, attendre que Constance Chlore apparaisse pour mourir 50 pages plus loin!). Puis, vers la moitié j'ai commencé tranquillement à embarquer, et plus ça avançait plus j'aimais ça. Donc je reste mitigée pour le moment, c'est une lecture que je voulais faire mais qui a été difficile. Je pense que je pourrais le relire plus tard et mieux comprendre et apprécier. Tout de même, je retie [...]


    • Alors que Le seigneur des anneaux a été mon premier éveil littéraire, en sixième année, m'ouvrant la porte au fantastique, L'avalée des avalés a été mon deuxième éveil littéraire, en secondaire 5. J'ai pratiquement tout lu de Ducharme par la suite. J'ai adoré le style et la réflexion, même si, encore aujourd'hui, je ne suis pas tout à fait certain de comprendre le dernier acte du roman. Il y a un petit quelque chose de magique dans le jeu avec les mots, et plusieurs citations so [...]



    • C’est quoi, l’exil ? Drôle de question, surtout au Canada. Personne n’a jamais été obligé de s’exiler, comme personne n’a jamais été obligé d’écrire. Il faut quand même admettre que Réjean Ducharme est l’exilé canadien par excellence, étant d’emblée forcé dans le refus comme la bête noire du Canada littéraire, jusqu’à la France où ses trois premiers manuscrits étaient enfin publiés chez Gallimard. Il était blackboulé chez nous comme un sasquatch lettré, s [...]


    • I liked this book and especially the wa it's written. It has so many figures of speech, and other ways of explaining that it's suprising how much you can use those to explain life. I didn't like the main character. Bérénice was slightly hard for me to grasp or like. Her main emotion throughout the book was hate. She hated everyone at some point for a reason or other. It was a feeling that was just always there, even when she started to be happy, that feeling wouldnt let her.Also, her love for [...]


    • Rejean Ducharme is the J.D. Salinger of Quebec. He is a virtuoso recluse whose remarkable inaccessibility allows his legend to grow every year. Quebeckers delight in his foul characters who they find that they naturally identify with. Winning the Governor General's award in 1966, it was the winner in 2005 of the Combat des Livres of the French service of the Canadian Broadcasting Corporation.It tells the story of a divided family in Montreal comprised of a Jewish father, a Catholique mother, a s [...]


    • Morceaux choisis, " Un livre est un monde, un monde fait, un monde avec un commencement et une fin. Chaque page d'un livre est une ville. Chaque ligne est une rue. Chaque mot est une demeure. Mes yeux parcourent la rue, ouvrant chaque porte, pénétrant dans chaque demeure. "" Tout ce que je demande à un livre, c'est de m'inspirer ainsi de l'énergie et du courage, de me dire ainsi qu'il y a plus de vie que je ne peux prendre, de me rappeler ainsi l'urgence d'agir. Si presque tous les mots de c [...]



    • Un incontournable de la littérature québécoise, mais une lecture ardue qui demande une certaine patience ainsi qu'un certain état d'esprit.



    • grandios, einfach grandios. mit Sicherheit eines der beeindruckendsten Bücher meines Jahres: eine ungeheuer faszinierend klare, präzise, symbolische Sprache voller Phantasie und Leben




    • Je ne suis pas certaine que j'ai tout compris mais j'ai adoré cette voix d'enfant et d'adolescente si étrange et dérangeante.



    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *